Sketchnotes en classe

Hello,

il me semble que cet article s’inscrit dans la capsule pédagogique mais aussi et surtout l’agitation de neurones.

Cela a commencé comme ça :

Extrait d’un cahier de mon grand, j’imagine que ça parle à pas mal de monde, y compris à moi. Dans les réunions, je gribouille, je gribouille, je gribouille. Il m’arrive d’observer ma collègue C. qui gribouille aussi et on sent son niveau d’énervement qui varie en fonction de la façon dont elle gribouille, c’est très très clair.

Mes élèves pour certains d’entre eux gribouillent aussi.

On ne peut pas s’empêcher.

Une amie m’a dit que quand elle gribouillait en cours ce n’était pas bon signe, c’est qu’elle s’ennuyait. Je ne crois pas que mes gribouillages soient signes d’ennui, mais la question reste ouverte. Mes élèves s’ennuient peut-être.

Je sais que quand je couds, j’ai souvent des émissions en fond sonore et l’activité manuelle m’aide à fixer de façon assez spectaculaire ce que j’entends dans ma mémoire et ce de manière assez involontaire. Le gribouillage c’est pareil.

Ai-je hurlé en voyant le cahier de mon grand? Non. J’ai constaté qu’il était comme moi même si ce n’est pas toujours très beau.

Je laisse mes élèves gribouiller, je leur conseille gentiment de prendre une feuille à part pour le faire et en général on trouve un terrain d’entente. Il m’arrive aussi de tourner de l’oeil en découvrant des cahiers indescriptibles (oui, eux, s’ennuient, c’est certain).

Tant qu’à gribouiller ou griffonner, je me suis demandée si on ne pouvait pas arriver à quelque chose de plus rentable et c’est ainsi ou à ce moment-là que je suis tombée sur le sketchnoting .

En fait avant cela, j’avais balancé mes choubidous de 6ème dans le bain sans leur apprendre à nager… restrospectivement j’avais adopté la même stratégie toute pourrie avec la carte mentale (mind map) sauf que je maîtrisais quand même mieux.

Vu qu’on allait faire une leçon un peu pénible, pour ne pas dire très ennuyeuse mais que j’imaginais bien pouvoir se retransmettre en visuel, j’ai lancé tout le monde dans l’affaire…. hum hum hum….

« les choubidous, aujourd’hui, on dessine….. »

Bon, les choubidous, au mois de juin, ils étaient habitué à mes expérimentations donc ils ont bien voulu dessiner, hein, on ne va pas la contrarier trop, on la sent un peu fatiguée, la prof et elle a l’air motivé donc on va dessiner….

Honnêtement, c’était intéressant…. de constater qu’ils avaient une vision très rétrécie de mon affaire et pas du tout globale, j’ai aussi réalisé que leur faire une confiance aveugle du genre « mais oui, mes choubidous vont synthétiser le concept comme des super héros », c’était too much… il aurait fallu les guider, j’ai tellement confiance en eux, j’ai tellement envie d’être surprise (toujours) que je ne guide pas assez. Je le sais, hein, j’oublie juste parfois de me le rappeler….En bref, j’oublie qu’il faut un plan de bataille avant de lancer les troupes à l’assaut d’un truc qu’ils n’ont jamais fait.

Cela étant, ils sont sortis les couleurs, ont farfouillé un peu sur internet pour se donner des idées et sont partis à l’assaut de la montagne et ont fait des trucs super sympas (même avec des paillettes, genre le cours d’anglais avec des paillettes, je pense qu’on a atteint le stade licorne là)…

Sur le mode : ils ne savaient pas que c’était impossible donc ils l’ont fait. Vous chercherez la citation exacte, vous être mignons, j’ai confiance en vous aussi….

Ensuite, je me suis dit qu’il fallait moi-même acquérir un peu de connaissance sur l’affaire et j’ai lu (devoirs d’été)

C’est là que je suis devenue perplexe….

Je constate une différence assez importante entre mes gribouillis qui sont abstraits ou simples et sans rapport avec ce que j’entends et le sketchnote qui n’a rien d’abstrait puisque c’est un compte-rendu visuel et écrit de ce qui est présenté. Si on revient au dessin de mon fils, il se trouve dans un cahier de maths à l’origine, mais aurait pu être dans un cahier d’une autre matière, j’ai juste mis la main plus vite sur le cahier de maths et….. bien malin qui saurait me dire à quelle partie du programme correspond le gribouillis….c’est abstrait et sans rapport direct avec le point du programme donc. (je ne l’ai pas interrogé mais il peut peut-être me dire que c’était telle leçon)

Le sketchnote demande que le gribouillis soit focalisé et rende compte de ce qu’on entend ou de ce à quoi on assiste. Et pour être honnête, cela m’inquiète beaucoup. #moipascapable … gros gros effort de concentration et de filtrage en perspective. C’est bien l’idée, mobiliser le cerveau au maximum pour filtrer et retirer les éléments importants de l’affaire. Cela demande un engagement qui me semble très important surtout s’il se fait en temps réel.

Et du coup, je fais quoi????

des mind maps car j’y suis à l’aise, c’est un système qui me parle

mes mind maps ne sont pas assez visuelles et trop écrites, je le sais, il en va de même pour celles de mes élèves, logique, cependant, je m’y retrouve bien.

des sketchnotes? allez savoir, chacun son style, chacun sa manière d’envisager le compte-rendu, ici c’est simplement une reflexion sur l’arrangement de ma classe en vue de quelque chose qui n’a finalement pas eu lieu, j’ai trouvé une autre solution.

des bannières
mon objectif du début d’été : apprendre à dessiner des bannières, ne dites rien. Je suis moi-même absolument consternée.

Je m’interroge : j’ai lu les ouvrages en photo ci-dessus et je comprends leur point de vue, j’ai envie d’expérimenter cela en classe avec mes élèves mais je ne sais pas comment rentrer dedans et les faire rentrer dedans. Une chose est évidente : il faudra guider plus quitte à donner des sketchnotes vierges à remplir pour commencer. J’ai fini par faire cela avec les mind maps et c’est ce qui marche le mieux au départ.

J’utilise les mind maps en leur disant que ce sont des alternatives à un cours plus « scolaire » dirons-nous, j’envisage les sketchnotes de la même manière, des alternatives, une manière de différencier et de s’adapter à chacun. Puis-je les utiliser pour enseigner l’anglais à des francophones? pas évident. Qui utilise les sketchnotes? moi? le prof ou eux, mes élèves? ou pourquoi pas tout le monde à des moments différents. Dans ce cas, à quels moments cela est-il opportun? Pour l’instant, quand je cherche, je trouve beaucoup de sketchnotes qui expliquent pourquoi la sketchnote c’est bien, je trouve aussi celles dans lesquelles les auteurs/dessinateurs se présentent, mais j’entre rarement dans le dur d’un contenu plus académique et quand c’est le cas, je l’avoue, je n’ai pas la moindre envie de les regarder. Je vous arrête, ce n’est pas en soit un problème puisque je pense que la sketchnote doit servir à son auteur et que si son auteur est content de la relire, la reprendre et la regarder par exemple pour réviser un cours, l’objectif est relativement atteint.

 

Sur ce je vais laisser mes neurones en paix et aller faire quelques brasses dans la piscine.

Si vous êtes profs et que vous lisez ceci et utilisez déjà les sketchnotes en classe en niveau collège en particulier, ça m’intéresse beaucoup, partagez en commentaire histoire de faire avancer ma reflexion. Merci d’avance.

Keep calm and carry on.

 

Publicités

Un commentaire

  1. Hello !
    Je prends pas mal de notes sous forme de mindmaps ou de sketchnoting…. enfin, c’est plutôt un mix de dessins, des mots clefs , le tout écrit avec beaucoup de couleurs et dans un ordre aléatoire , non linéaire. Dernièrement, j’ai pris mes notes sur un grand carnet de feuilles blanches en format paysage. J’ai trouvé cela parfait pour mieux m’organiser, pour mieux retenir et pour pouvoir laisser libre court à ma créativité de prise de notes. Une feuille A4 au format portrait limite inconsciemment et rapidement on reste sur de la prise de note plus traditionnelle.
    Alors, afin de laisser le choix à tes élèves, pourquoi ne pas demander un carnet de feuilles blanches format paysage et les laisser libres de faire du mind mapping, du scribbling ou du sketchnoting? En plus, ils pourront coller tes différents supports sans pbm.
    Je peux te montrer mes notes pour que tu vois de quoi je parle 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.