En classe : la tâche finale de la mort! On arrête ou on encadre vraiment?

J’avoue, j’ai adoré la Tâche Finale, je me suis vautrée dans la Tâche Finale, j’ai inventé des Tâches Finales in-fai-sa-bles et …c’était MAL.

Maintenant que MES enfants ont rencontré la Tâche Finale, je peux te dire qu’en tant que parent je file me rouler en boule dans un coin reculé dès que l’un d’eux (surtout le grand) prononce le mot Tâche Finale… et que ,d’une voix tremblante, je promets d’aider tout en maudissant les dieux de la pédagogie des langues!

Tu parles!!!! Aider!!!!! Il te faut parfois tout le staff de Microsoft, d’Apple et de la Nasa réunis pour réaliser les Tâches Finales.

 

Allez, on se met dans l’ambiance.

Un jour comme les autres vers 17h, j’étais tranquille jusqu’à ce que mon grand débarque.

« Maman, tu peux m’aider.(…..) tâche finale? »

Bon, je me roule en boule tout ça tout ça et je regarde le sujet de la tâche finale.

Le collégien innocent (enfin pas trop) devait présenter un film en racontant tout un tas de trucs dessus (par qui? quand? etc etc…). Je cerne vite fait les points linguistiques nécessaires (oui oui je suis vieille comme ça… fonctionnel notionnel). Et je mets le collégien au boulot. « Non mais tu ne crois tout de même pas que ta mère va faire ton texte, hein? ».

Il prépare son texte, voilà, c’est fait.

Entre temps, on doit savoir s’il fait un Power Point et parle en classe ou s’il prépare un enregistrement sous forme de film avec lui en voix off.

Il choisit l’option 2 car il ne veut pas passer en classe.

L’hallali sonne tout pile à ce moment-là.

Bon, j’aurais dû faire preuve de fermeté et dire que SI! il allait passer EN CLASSE! Mais non. Je fus faible.

Après entrainement à l’oral (si si, il faut que tu t’entraines à dire ton texte, si si), on a enregistré la voix off. Et c’est à ce moment très précis que le vrai travail sur l’anglais s’est arrêté pour être remplacé par un travail sur le numérique.

Question : on évalue quoi? la capacité à parler anglais, formuler des idées, remettre en forme, s’emparer des notions?

ou la capacité à mettre une voix off sur une vidéo… parce que si c’est ça, à quel moment a-t-il appris à le faire seul? 

C’est très simple : JAMAIS

La travail sur l’anglais a été fait et était satisfaisant en une bonne heure dirons-nous….

On a fini avec la Tâche Finale bouclée sur une clé USB vers minuit… entre temps…les extra-terrestres, quoi!

A proportion, la partie technique de l’affaire a consommé plus des 3/4 du temps passé sur le travail en question. Parce qu’on a galéré comme des …galériens.

  • enregistrement de la voix off et transfert de la voix off
  • création de la video (des photos du film…. au passage on oublie les droits, enfin on essaie de trouver des images libres de droit mais ça ne marche pas toujours, hein)
  • mettre la voix off sur la video et bien ajuster tout ceci pour que ça soit nickel

ça a été très très très long

  • impossible d’exporter le fichier Audacity alors que je l’ai fait deux jours plus tard sans problème sur un autre ordinateur dans un autre contexte…déjà..toi parent lambda, tu connais Audacity? Ben, non, dis le, tu as raison. Donc, recherche de tutoriels sur internet pour comprendre ce qui n’allait pas… jamais trouvé.
  • le summum ça a été le tutoriel sur Youtube où le type t’annonce « tu es là car tu as un problème », il se faisait tard et j’avoue j’ai craqué, l’ado a été inquiet, il a cru qu’il n’allait pas me récupérer.
  • prendre en main I Movie, certes, ce n’est pas compliqué (car Apple c’est « plug and play ») mais ça demande quand même un peu de temps de s’y remettre quand tu ne l’as pas fait depuis….deux ans!
  • faire un truc « propre ».

On a cru qu’on n’allait jamais y arriver…. on a passé un super moment collaboratif mère/fils, c’est certain… mais est-ce que la note sera à la hauteur du temps passé? Parce que dans NOTRE esprit ce n’est pas tant le travail sur la partie « anglais » qui reste mais les longues heures passées pour rendre la Tâche Finale finale…. vous me suivez? L’effort a été intense, le travail fourni très important donc dans sa tête mon ado veut une bonne note…. l’aura-t-il? Rien n’est moins sûr.

 

Dans la série :

  • le lipdub en musique : ça a pris du temps d’aller filmer le lipdub, beaucoup beaucoup de temps, un investissement personnel indéniable, un travail de groupe comme on les aime, un travail de mise en forme long… cela paiera-t-il à proportion? j’en doute… et au risque d’être désagréable… j’aimerais qu’autant de temps soit consacré à un devoir de maths maison ou à un devoir de français
  • l’oral de stage de 3ème, tout un poème….

Avec du recul, je regrette à titre personnel en tant qu’enseignante d’avoir donné des travaux infaisables et qui demandaient certainement des connaissances techniques (qui n’avaient rien à voir avec l’anglais) que les élèves n’avaient pas.

Questions/pistes de réflexion :

  • former réellement à l’utilisation d’Audacity en amont de tels travaux. On sait qu’on va faire enregistrer, c’est facile de dire aux élèves : « utilisez Audacity » et de s’en laver les mains…; oui, eh bien Audacity ça demande d’être pris en main, comme tout bon logiciel et si on n’a jamais fait et qu’on ne refait pas souvent autant dire que cela prend du temps. Je n’ai pas la certitude que cette formation soit faite en classe.
  • idem pour Power Point, I Movie ou Movie Maker etc etc…. on part du principe qu’ils savent. Ah, bien, d’où savent-ils? Quand ont-ils appris? La plupart du temps, ils n’ont jamais appris.

Alors?

Et si on faisait faire en classe? oui oui…

Si ce n’était pas moi, à la maison qui avait aidé mon fils mais son/sa prof en classe qui l’avait aidé à mettre en place sa Tâche Finale????

Eh bien, je pense que j’aurais craqué devant 28 à 30 gamins demandant de l’aide sur tous ces outils. On va dire que nous y avons passé 6 à 7 heures de travail intense…combien d’heures cela aurait-il pris en classe?

Problématique ouverte….

En attendant, je reviens à des tâches finales (qui perdent la majuscule) plus modestes et plus accessibles à tous….

 

Je vais quand même aussi préciser que pendant toutes ces années de débauche de la Tâche Finale, j’ai eu des petits bijoux, petits bijoux dont j’ai toujours su apprécier la valeur, par contre, j’ai sans doute mal mesuré à quel point c’était compliqué pour beaucoup d’élèves, la vaste majorité d’entre eux.

 

Keep calm and carry on

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.