Talvikki Named Clothing Patterns / Défi Je Peux Pas J’ai Couture

C’est l’histoire de la Frileuse qui continue.

Après Jasper et Oslo : Talvikki. Pull Doudou. Si! Je ne le quitte plus sauf au boulot où on a vraiment bien chaud.

Faut dire que c’est molleton à l’extérieur et du poil tout doux à l’intérieur. Je ne vous raconte pas le confort.

Bon pour allier confort et élégance, vous irez voir les autres Talvikki, dont un cousu en molleton blanc (argh, je me pâme, je me meurs) (je ne peux pas me faire à l’idée de porter du blanc en pull, je suis bête, mais c’est salissant, mais j’avoue qu’il est  tellement plus classe, plus beau, plus poétique que mon vert canard qui fait bleu autoroute sur les photos). Vous l’avez-vu le Talvikki en molleton blanc? Vous êtes d’accord.

Mais bon, je continue et j’assume et là j’en rajoute une couche : la photo moche! On va remplacer « moche » par « lo-fi » tout de suite ça va faire plus artistique.

En vrai, le grand toussait et donc ne voulait pas sortir dehors, la batterie de l’appareil photo nous a lâché et après, il a fait moche. Résultat des courses : lo-fi, ma bonne dame! Cela ne va pas nous faire progresser dans la catégorie « blog chiadé qui fait rêver », en même temps, dans ta vie, l’hiver il ressemble aussi à ça, non?

Et puis, si je te poste mon Talvikki en plein mois de juillet, ça ne sera pas très honnête.

J’ai flashé sur l’encolure (comme tout le monde, je pense). Col cheminée et quatre pinces (devant et derrière). Il n’en fallait pas plus. Ah, si! Plus : la fente de côté et l’arrière plus long que l’avant. Je me suis dit que vu mes larges hanches cette fente c’était « Viva Las Vegas » pour moi, parfait. Je confirme : parfait.

Donc, on résume :

le pull parfait pour l’hiver

le col cheminée et pinces, ça change

les fentes de côté

l’arrière plus long que l’avant

c’est tout bon!

certaines se plaignent des manches trop larges, moi je case mes bras sans être serrée même avec chemise et T-shirt en dessous, donc c’est parfait. Par contre, elles sont très longues ces manches… ça tient chaud, mais ça sauce les plats et c’est pas pratique pour cuisinier, pas grave, ça se remonte…

J’oubliais : il se coud très vite et sans aucun souci. Le patron est nickel (en même temps, pas beaucoup de pièces, ça rassure) et les explications… j’ai choisi l’anglais plutôt que le finnois. (niarf). Y’a des schémas, j’ai rien à dire, c’était sans souci.

Tu veux voir mes photos lo-fi? c’est parti, au passage : le lo-fi c’est sans sourire, hein, faut pas pousser!

p1140835 p1140836 p1140837 p1140839 p1140840

Petit jeu débile pour finir : imagine la conversation entre moi et le photographe ainsi que ce que je me disais dans ma tête. Voilà, voilà….

Keep calm and carry on.

EDIT : j’en profite pour vous dire que cette cousette de janvier s’inscrit aussi dans le cadre du Défi lancé par Claire du blog Entre Veille et Sérendipité. J’étais partie sur ce défi pour la couture pour 2017 et je suis restée fidèle à mon idée première. Donc voilà. En plus, j’aime bien son blog qui butine un peu partout comme j’aime le faire aussi.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s