J’essaie….la surjeteuse!

img_20160917_122821 Ce samedi matin après ma petite séance de yoga avec Carine Castet (je vous en parle vite) suivie d’une plus longue séance de yoga, j’ai pris ma voiture et je suis allée à un cours sur la surjeteuse organisé chez Natasha dans sa petite boutique Jolis Tissus et Compagnie à Saint-Germain-en-Laye.

C’est une décision que j’ai pris sur un coup de tête jeudi après-midi en voyant que Natasha en parlait sur son compte Instagram. J’avais lutté la veille sur mon débardeur Gabriel (Coudre le Stretch) sans être très contente de mes performances couturesques/couturistiques. Et je me suis dit « Bingo, c’est le moment d’essayer.  » Parfois, il faut juste suivre ses inspirations et ne pas trop se mettre de « si » ou de « mais » sur le chemin des petits bonheurs. Juste suivre ses inspirations, donc. Se laisser surprendre par soi-même, oser franchir le pas, bousculer la routine, essayer des choses nouvelles… bon j’ai pas non plus sauté à l’élastique du haut du Golden Gate Bridge, hein, calmez-vous!img_20160917_123314 Au programme : un leggings. C’est bien, j’en utilise beaucoup. Vu la rapidité de ma décision je n’avais que du jersey rayé en stock. Pas grave, du jersey rayé ce serait.

Arrivée à la boutique après avoir contourné le centre ville fermé à la circulation : merci la brocante! je me suis retrouvée toute seule avec Natasha et la Machine!

Du coup, j’ai eu un cours particulier au cours duquel on a beaucoup papoté, j’ai fait mes petites boulettes (c’est qui qui a monté une jupe au lieu d’un pantalon parce qu’elle a pas regardé ce qu’elle faisait tout en disant, ouah, c’est trop bien ça va hyper vite? C’est moi! C’est qui qui a dû découdre deux côtés surjetés? C’est Natasha et moi!).

En bref, c’était wouah! Vu qu’en plus j’ai fait ma feignasse et fait des « oh » et des « ah », voire des « ahah…. » tout en regardant Natasha enfiler les fils, j’ai trouvé que c’était une super machine, hyper rapide et efficace qui fait des finitions très propres. (euh, le fabriquant, vous fournirez bien entendu quelqu’un pour me faire l’enfilage des fils à chaque fois, n’est-ce pas? comment ça? noooon?)

Bon, vous le saviez toutes, je l’avais lu mais j’avais besoin de le voir pour le croire, de l’expérimenter dans la pédale sous le pied droit pour en être convaincue : va falloir faire des économies, adieu la machine à café à changer on continuera à bricoler avec la vieille qui fuit, la surjeteuse, c’est BIEN, c’est même TRES BIEN.img_20160917_124905

Au passage, j’ai appris que je pouvais sans problème me mettre une aiguille double sur ma machine! Révolution copernicienne dans mon monde de couturière débutante.

Et voilà, je fais ma maligne avec mon leggings rayé fait à la surjeteuse! J’assume parfaitement les rayures, mais j’irai pas bosser avec! lol!img_20160917_142632

Conclusion : j’ai bien fait d’essayer, en plus la boutique de Natasha est un petit confetti très joli et agréable où il fait bon se poser. Voilà tout est dit (sauf que je suis aussi revenue avec des transferts My Super Bison et hum hum de la viscose pour le deuxième Iris, ni vu ni connu).

Keep calm and carry on.

Advertisements

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s