Mon organisation en classe : j’ai adopté un trieur!

Bonjour, je me présente je suis prof d’anglais en collège. Et j’ai adopté un trieur à la rentrée 2015.

P1140334

Avant d’adopter ce trieur pour le boulot, j’avais adopté un trieur pour la gestion « administrative » de ma vie et avant cela encore j’avais lu Getting Things Done sur les conseils de Marie-Hélène (voir notre série « Organisation » ici, ici et ici)

J’ai suivi les conseils prodigués par David Allen et je les ai transposés pour mes classes.

Je déteste gérer cette partie administrative qui fait partie de notre vie de prof. Elle est indispensable mais très pénible et génère une grosse perte de temps si on cumule toutes les petites choses qu’il faut faire cours après cours.

Sans compter que la moitié du temps, j’oublie purement et simplement ce que je devais faire… pour faire cours à la place….(étonnant, non?)

Pour fluidifier les choses cette année, je suis passée au trieur.

Attention, le trieur ne fera jamais le travail à votre place. Il rendra simplement les choses plus « faciles » à faire et vous incitera peut-être plus volontiers à corriger vos copies.

  • chaque jour possède son entrée, y compris les jours où je ne travaille pas. Comme le trieur a beaucoup d’entrées, on peut même se projeter en « semaine + 1 », « semaine +2 » etc…et créer des catégories qui peuvent vous sembler utiles : la catégorie pour la classe dont vous êtes prof principal par exemple.

P1140335

  • pour chaque jour où je travaille, j’ai écrit les noms de mes classes sur une feuille  A4 et je l’ai collée à gauche.  Sous les noms de chaque classe, il y a la place pour un  Post-It.P1140338
  • Je gère tout au Post-It. On peut discuter de l’aspect écologique des Post-Its mais je vais surtout dire qu’ils ont un coût et que de ce fait, je les rentabilise au maximum, je les réutilise autant que possible. Ces Post-Its sont les équivalents des papiers libres sur lesquels on note toutes les tâches dans la méthode de David Allen.
  • Au maximum, j’ai 5 heures de cours par jour, ces 5 heures représentent 5 classes et donc 5 Post-Its, ça passe juste. J’ai essayé de mettre toujours les mêmes noms de classe au même endroit pour faciliter l’aspect réflexe de la mémoire visuelle. En réalité, c’est peu utile.

P1140339

  • Il faut que je pense à chaque début d’heure à ne pas démarrer au quart de tour comme c’est souvent le cas.

J’ouvre le trieur à la page du jour et je jette un coup d’oeil à la classe… pas de Post-It? on démarre.  Post-It ? je fais la tâche indiquée : ramasser des papiers, vérifier un carnet qui devait être signé etc etc…

Un carnet qui aurait dû être signé a été oublié? Un élève dont je devais vérifier le carnet est absent? Pas de problème.. je déplace le Post-It au jour suivant. Pas besoin de noter une deuxième fois l’information, il suffit de prendre et déplacer le Post-It. C’est facile et rapide!

Je veux mettre un mot à quelqu’un mais le carnet a été oublié (c’est une sorte de sport national dans mon établissement) : peu importe, je me laisse une note pour la fois suivante en précisant bien à l’élève que le mot sera mis la prochaine fois. Pas d’énervement et surtout plus de sentiment d’impuissance face à une tâche que l’on ne peut pas accomplir.

Vous devez vous dire que je suis une folle furieuse du carnet de correspondance. En vérité, non. Et c’est justement pour cela que j’avais besoin d’un système fluide pour gérer les choses. Je peux même au besoin féliciter une classe qui n’a pas de Post-It pour un bel effort collectif.

  • Je me sers aussi du trieur quand je ramasse des évaluations écrites. Je place mon paquet sur le prochain jour où je vais retrouver la classe. C’est souvent un voeu pieux de corriger d’une fois sur l’autre, mais on visualise plus clairement les choses ainsi et parfois on se rend compte qu’on n’a qu’un seul « petit » paquet à corriger et qu’on peut faire l’effort. Je l’ai dit plus haut : le trieur ne fait pas le travail à votre place, ainsi, je me suis retrouvée avec 7 paquets de copies à corriger le weekend dernier. La vie vient parfois se mettre en travers du chemin des corrections. Il faut parfois se forcer. Mais bon, ce système est rassurant et encourageant.
  • Si un élève est absent le jour où je rends le paquet, je glisse sa copie dans la pochette du prochain jour où je le verrai et je peux doubler l’info par une note sur le Pst-It de la classe.
  • J’avais aussi un problème de pochette pour les photocopies. Cette année, j’ai une réserve de pochettes à l’arrière du trieur, une fois les photocopies reçues et transférées dans les bannettes de l’armoire de la salle, je remets la pochette à sa place. Le secret, c’est vraiment d’en avoir plusieurs à disposition.

Keep calm and carry on

 

 

 

 

Advertisements

2 commentaires

  1. Quelle organisation !
    Moi je change tous les ans, jamais contente de ce que je mets en place :/
    Cette année, j’ai opté pour le méga trieur qui s’ouvre en accordéon, pour l’instant je trouve ça très pratique, même si je trouve encore l’occasion de tout fourrer en vrac dans mon sac, haha !
    Bisous !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s