La poche à bazar : tutoriel et (encore) un lien incontournable


P1140064

Au programme : réaliser une poche à bazar ou un sac qui servira à autre chose parce qu’il faut bien l’avouer, celui-ci est bien trop joli pour ne pas sortir avec une petite robe noire…

Le processus est relativement plus simple qu’on ne peut se l’imaginer a priori. Débutantes : lancez-vous!

Tout d’abord, voici LE lien qui va vous permettre de progresser énormément en couture de sacs (et aussi de poches) et tant qu’à faire en anglais aussi 😉 (mais pas d’hésitation il faut y aller). Vous pourrez y suivre toute une série d’articles qui détaillent avec des photos  et des schémas très clairs comment on peut coudre diverses sortes de sacs tous plus jolis les uns que les autres. Ce sont ces articles qui m’ont permis de coudre le « cabas idéal » offert à ma maman à mes débuts en couture ainsi que cette poche à bazar.

J’ai combiné deux techniques trouvées sur le blog de LiEr à savoir le unlined flat tote d’une part et le darted tote d’autre part. Cela me donne un sac de forme cabas avec une jolie finition en haut, il n’est cependant pas doublé. Comme les tutoriels sont expliqués en anglais (déjà dit!) , je me permets (après avoir demandé l’autorisation) de vous faire un petit résumé de mon processus en français.  Cela dit, les schémas de LiEr sont vraiment extrêmement clairs et permettent de se faire une bonne idée des choses en volume.

IMG__201507203__050905

 

Voici un petit schéma de la poche avec ses dimensions finales à peu de choses près : le tissu est assez mou et cela rend les choses compliquées pour la mesure.

IMG__201507203__050958

Et pour celles et ceux que ça amuse, le schéma de départ, enfin les gribouillis de départ du projet. Hum hum… On oublie et on passe aux étapes en photo? Je vais essayer d’être claire!

Matériel nécessaire :

deux tissus ou un seul si on ne veut pas de contraste, du fil assorti, une machine à coudre pour aller plus vite!

Pour les anses

P1140046

 

4 bandes de tissus : deux coupées dans le tissu principal et deux dans le tissu contrastant de 56 x 5 ou 6 cm si vous voulez pouvoir les retourner sans vous arracher les cheveux! (j’avais opté pour 4 cm et j’ai mis 15 minutes pour retourner une des anses! tip top pour un projet rapide!!!!)

Pour le corps du sac : P1140047

– deux grands rectangles de tissu : 43 de hauteur x 27 cm de largeur

– une bande de tissu qui nous permettra de finir proprement le sac : 50 x 10 cm . Le chiffre 50 cm correspond au tour du sac + marges de couture.

On s’y met? J’en profite pour préciser que j’ai compté un cm de marge de couture sauf pour les anses et le cylindre de Liberty où j’ai réduit à 0,5.

Etape 1

P1140048 P1140049assembler les anses en cousant les morceaux deux par deux, endroit contre endroit, ça c’est facile et rapide!

retourner ensuite l’ensemble… j’ai utilisé une grosse aiguille à tricoter mais mais mais il semblerait que l’épingle à nourrice soit plus efficace (merci Chlouwy) … qui me rendra donc une demie heure de vie à me prendre la tête avec cette fichue aiguille à tricoter????????

se détendre! on a le droit de filer se chercher une petite tasse de thé, de café ou un carré de chocolat.

Etape 2

P1140050

positionner les anses sur l’envers et les maintenir avec des épingles, j’ai mis des épingles tout le long pour éviter qu’elles ne bougent et n’aillent se prendre dans les futures coutures…

telles qu’elles sont épinglées (velours endroit de l’anse contre velours envers du sac), vous constaterez que le Liberty sera sur l’extérieur du projet fini à vous de voir où vous le voulez.

 

P1140052

 

Etape 3

ensuite, on va assembler en mettant le tissu endroit contre endroit, les anses restent à l’extérieur du travail pour le moment, c’est à cause de la technique utilisée pour finir le sac. Résultat ci-dessous, on voit le fil plus clair sur tout le tour. On ne coud évidemment pas le côté où il y a les anses.

P1140054

 

Etape 4 : création du fond du sac

Super simple et super efficace!

Sur l’envers du sac : aplatir  au fond et sur la couture de côté de façon à former une pointe ou un triangle. Un petit morceau de making tape vous permettra de coudre à la bonne distance pour les deux pointes. Il s’agit de faire un trait tout droit, mon trait de couture se trouve à 5 cm de la pointe.

P1140055 P1140056 P1140057

Remarque : si le sac était doublé, on pourrait couper ces pointes, dans la mesure où il n’est pas doublé on va garder les pointes (ou si vous voulez les enlever allez-y, un petit coup de ciseaux et hop)

Etape 5 : finir le sac

d’abord prendre la bande qui correspond à mon Liberty et assembler les deux côtés de 10 cm ensemble de façon à obtenir un cylindre.

Enfiler le cylindre sur l’envers du sac.

Le sac est sur l’envers, le cylindre a son endroit contre l’envers du sac. On voit donc devant nous l’envers du cylindre et l’envers du sac. C’est clair?

On fait un petit revers en haut au niveau des anses. Et on pique à un ou deux millimètres du bord haut, celui qui se trouve au-dessus de mon doigt sur la deuxième photo, au passage vous aurez fixé vos anses, j’avais laissé mes aiguilles jusqu’à ce moment-là, il faut penser à les retirer au fur et à mesure.

P1140058

P1140059

 

C’est à ce moment qu’on retourne le sac sur l’endroit et que par une de ces opérations magiques qui peuplent le petit monde de la couture et de façon totalement contre-intuitive on se retrouve avec les anses fixées comme il faut et un sac presque terminé. Sur la photo ci-dessous, de la gauche vers la droite, on voit que le sac est désormais sur l’endroit et que le cylindre est sur l’envers maintenant entre les deux les morceaux liés par la couture que l’on vient de faire.P1140062

Dernière opération :

P1140063Rabattre le cylindre sur l’endroit du sac (on a devant nos yeux le cylindre sur l’endroit qui est superposé au tissu principal lui-aussi sur l’endroit). Il reste à créer une sorte d’ourlet sur le bas du cylindre : le retourner sur un cm vers l’intérieur et piquer tout autour.

Hop, c’est ter-mi-né et on peut faire une petite danse de joie car on a un très joli sac entre les mains… et on s’y remet directement parce que maintenant qu’on a compris, on se demande pourquoi on n’en a pas fait plus tôt…

P1140067Comment ça? Mon petite haut à perroquets ne va pas du tout avec mon joli sac?  bah, oui….

Alors, j’espère que cela vous servira, n’oubliez pas d’aller jeter un oeil curieux et émerveillé chez Ikatbag et donnez-nous des nouvelles de ce que vous faites!

Keep calm and carry on!

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s