S’organiser #1 : la poche à bazar

P1140064

 

Ma maison est un enfer rempli de bric-à-brac.  Envahie d’objets en tout genre, menacée par l’accumulation de masse, elle manque cruellement de rangement et de tri ainsi que de la force de jeter. Voilà, c’est dit. Ayant posé cette base de travail peu reluisante, il reste néanmoins la volonté très claire de changer les choses.

C’est pourquoi, nous inaugurons aujourd’hui une série d’articles pour laquelle nous passerons la main à Marie-Hélène.

Marie-Hélène est une amie, maman de 3 enfants, c’est aussi ma voisine et elle partage volontiers une tasse de thé entre deux conduites le mercredi après-midi, qualité inestimable (entre autres). Et croyez moi ou non, c’est une experte en rangement et organisation.

Je venais de lui prêter ma dernière lecture au sujet du rangement histoire qu’elle me dise ce qu’elle en pensait quand j’ai eu une illumination : lui proposer de venir nous distiller ses précieux conseils sur le blog. Bonne lecture.

Vous en avez marre d’entendre crisser des legos sous les pieds et de voir le coupe-ongle depuis deux jours sur la table du salon ? Vous n’avez pas envie de ranger, pas le temps ou pas l’énergie. Pour autant la vue du crayon 4 couleurs dans l’escalier ou des barrettes sur les plaques de cuisson vous agace prodigieusement.

J’ai peut être une solution : la poche à bazar.

Réparties un peu partout dans la maison et surtout dans les endroits stratégiques (porte de chambre des enfants, rampe d’escalier à la montée et à la descente), les poches à bazar sont assez grandes -mais pas trop- pour contenir tout ce qu’on n’a pas le temps de ranger mais qui traine dans la maison. Elles sont légèrement entrouvertes pour que l’on puisse facilement glisser des choses à l’intérieur. Elles doivent se fondre dans le paysage de la pièce.

On est bien d’accord, la poche à bazar cache seulement le problème, car il faut prendre le temps de la vider et ce régulièrement, c’est pourquoi elle ne doit pas être trop grande non plus.

Couturières, vous avez quelques chutes de tissu ? Il vous sera facile de réaliser des poches permettant de circonscrire le bazar tout en écoulant un peu de votre stock.

PS : la poche à bazar peut aussi être un joli vase sur un meuble.

J’ai bien évidemment posé la question fatale : « euh, je trouve cela super mais je ne visualise pas, ça ressemblerait à quoi en vrai? et ça aurait quelle taille? » réponse me fut donnée et voici donc quelques illustrations ….qui ne se fondent pas du tout dans le paysage…

P1140065la poche à bazar faite main en velours noir sobre (oui, je sais, ça attrape la poussière) et Liberty (chéri), presque trop belle pour la fonction qui lui a été attribuée

P1140068

vous n’êtes pas couturière, qu’à cela ne tienne : un sac récupéré lors d’un achat dans un de vos magasins préférés fera l’affaire

P1140070

ou encore, un sac récupéré lors d’un voyage récent 😉

Merci pour ta participation Marie-Hélène

Keep calm and carry on

PS : la poche à bazar revient très vite avec le tutoriel pour la coudre et un lien incontournable pour celles qui veulent se mettre à coudre des sacs.

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s