Tutoriel : la petite boîte de lait en carton… épisode 2

P1130969

Cette fois,  c’est avec une matrice de coupe que je vous montre comment faire.

Pré requis : une machine de coupe de type Cuttlebug avec ses plaques.

La matrice de coupe vient de chez Lawnfawn. Sur le site, il y a un petit film qui explique comment faire, c’est en anglais, je vous le refais en photo et en français.

Matériel : sur une feuille 30×30 on peut caser deux boîtes sachant qu’il faut deux découpes pour créer une boîte. Il y aura une petite chute, pour des décorations, étiquettes, marque-page…

Conseil : sur la photo d’ouverture, j’ai placé la matrice et un négatif de la découpe côte à côte. Le négatif permet de repérer où se situeront les motifs après la découpe.

P1130972Sur le négatif, j’ai mis des repères au crayon pour savoir où arrivera la fleur, si vous voulez la placer précisément sur une face ça peut s’avérer utile, ici elle sera bien sur une des faces et pas sur les rabats ni sur le haut qui se retrouve plié.

P1130973Ce sont ces deux découpes identiques que vous devez assembler. La matrice coupe et prépare l’emplacement des plis, pratique!

P1130974Voilà, les plis sont marqués, à la main cette fois, pas besoin du plioir. Encore une fois, je préfère marquer les plis en diagonale, toujours dans le sens inverse afin de faciliter la mise en place à la fin. Ce n’est pas ce qui est recommandé, à vous de voir ce qui vous plaira le mieux. Maintenant, place à l’assemblage. N’oubliez pas de décorer et tamponner avant de mettre en volume, après c’est un peu la galère (je peux en témoigner 😉 ). Pour cette boîte-ci point de décoration, le papier à lui seul est suffisant, il est beau, n’est-ce pas?

P1130975Sur le petit rabat, à l’endroit, mettre du scotch double face (voir mon doigt avec pansement et le bout du scotch)

P1130977Au niveau du pouce, vous voyez le deuxième rabat avec son scotch et que la petite boîte a pris forme.

P1130978

P1130979Contrairement à la boîte précédente dont le fond est fermé, celle-ci est prévue pour être ouverte par le bas, on ne scotche donc pas les rabats, sauf si on décide de sécuriser l’objet à la fin. En revanche, on peut scotcher le haut, ce que je ne fais pas.

P1130980Les deux encoches sont elles aussi pré découpées par la matrice. C’est une petite merveille.

P1130983Les plis en diagonale pour le haut de la boîte.

P1130985Oh, la fleur est bien placée comme je le voulais sauf…qu’elle est sur ce que je considère comme le côté de la boîte….ah ah, là vous vous dites « elle faisait sa fière avec son repère tout à l’heure et paf, bien fait pour elle… » ben oui, mais comme j’ai montré que ça pouvait rater aussi, vous serez plus malin….du coup, c’est comme quand vous cousez des tissus à motifs : il faut en prévoir plus pour les raccords; ici, il me reste la moitié de la feuille 30×30 mais si j’avais vraiment voulu être pinailleuse, j’aurais utilisé la feuille entière pour bien placer les motifs.

Au fait, ça va très vite une fois qu’on a pris le coup, donc cela permet de la production en série (je pense mariage ou baptème ici).

La boîte terminée on peut la garnir. Ici, c’est une capsule de café qui y prend place, comme elle est doté d’un emballage elle prend plus de place, je pense que deux capsules « brutes » pourraient y tenir. Et quoi d’autre? des bonbons, des dragées, du papier de soie et des boucles d’oreilles ou autres petits bijoux, des petits mots doux. Et pourquoi pas fabriquer une ribambelle de petites boîtes pour un calendrier de l’Avent?

P1130986

P1130987

P1130989

Les fabriquants de matrices américains n’ont pas que cela en stock. Ils sont coutumiers du fait.

Ici candy box et goodie bag chez Lawnfawn (gardez bien à l’esprit que la matrice devant passer dans la machine de coupe, vous êtes forcément sur des petits formats), chez Papertreyink, ce sont des fichiers digitaux qui peuvent faire votre bonheur et je ne résiste pas à l’envie de vous montrer cette série de chez Papertreyink…super chou, isn’t it? la caravane, l’école, l’église c’est tout un petit village qui prend ainsi vie.

Voilà, c’est presque fini pour la série des petites boîtes…

Keep calm and carry on.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s