52 tampons / 52 stamps : exotique

P1130553

Définition : qui appartient à des pays étrangers et lointains (c’est le Larousse qui le dit)

L’ananas est super à la mode mais dans le petit groupe de graveuses il y a déjà eu des ananas très réussis et je ne me voyais pas apporter l’élément créatif qui distinguerait le mien des autres, de plus à part un goût prononcé pour l’ananas Victoria, rien ne me lie vraiment à ce fruit. Hop, exit l’ananas.

Ensuite, j’ai cherché ce que m’évoquait « pays lointains et étrangers » et j’ai fini par penser à mon voyage à la Réunion où j’avais beaucoup aimé les arbres du voyageur. Au passage, j’ai ressorti l’album photos et me suis remémorée de bons souvenirs. J’ai donc dessiné  un arbre du voyageur.

Là-dessus, la pensée utilitaire a repris le dessus : encore un grand tampon! et puis, ça va servir  à quoi?J’ai eu aussi des doutes sur le côté positif-négatif (autrement dit, j’évide quelles parties et je garde quelles parties), ce qui m’a fait douter c’est ceci. Mon côté très descriptif de l’approche de l’arbre m’a soudain semblé fade. Il NE faut PAS aller voir sur Pinterest (le but au départ, c’était juste d’avoir une photo de l’arbre du voyageur).

Je suis donc repartie pour un tour de piste cérébral sur le thème… »étrangers et lointains », ce qu’il a d’étrange à cela c’est que si l’on nous dit exotique, on pensera assez automatiquement à des contrées chaudes, à des fruits étranges, à des plages de sable fin, à de la chaleur moite… mais si on y pense, l’Alaska c’est aussi étranger et lointain, non?

J’aurais pu faire un ours blanc! Ah les ours blancs….ici (et partout chez Kal Barteski) et !

Mais non, mes pensées égarées m’ont finalement menée jusqu’à la fleur de lotus. Cela répondait au moins au critère de « plus petite » que l’arbre du voyageur, quant à son utilité… pour l’instant elle n’est que dans mon petit carnet.

P1130555

Cela ne me satisfait guère : c’est assez peu net tout de même. Il y a encore des progrès à faire et une plus fine gouge à acheter pour arriver à faire les détails. Je n’y arrive pas au scalpel.

J’en profite pour vous montrer la couverture du petit carnet de croquis pour les tampons : c’est le protège carnet en appliqué inversé fait sous la houlette bienveillante de TheaOz il y a quelques temps déjà. Il est très souvent à portée de main ou dans le sac accompagné de quelques feuilles de papier calque pliées en 4.

P1130556

 

Keep calm and carry on.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s