Project Life, le retour et quelques remarques de mise en oeuvre et rangement

PL 2

 

Plus personne n’y croyait, le revoilà.

1°/ Travail sur les couleurs. Les photos sont assorties aux couleurs des cartes PL. Je n’ai presque rien écrit, sauf ce que j’ai flouté en haut à gauche près du titre. Comme c’est flouté, vous ne voyez pas que c’est au crayon à papier, c’était petite forme au niveau confiance : rien au stylo, tout au crayon d’abord, histoire de gommer au cas où.  Et quand j’ai repassé, je me suis trompée et paf, la vilaine rature. Mais Ali Edwards dit que ce n’est pas grave, alors si Ali le dit, je vais essayer d’oublier!

2°/ Palettes de couleurs.

Du coup, lecteur ou lectrice bien aimé(e), je classe mes cartes PL des kits de Studio Calico par couleurs, voilà la tête que ça a sorti des petites boites de rangement :

P1120708

Oui, les pinailleurs du lundi vont me dire que c’est quand même un peu mélangé… je les attends de pied ferme!

Donc, on peut tenter de faire comme moi et de les classer par couleurs, ça permet d’aller plus vite pour faire une page harmonieuse. J’ai vu il y a quelques temps une discussion chez SC justement sur les couleurs prépondérantes dans leurs kits. Grâce à mon classement j’ai une assez bonne idée des couleurs qui reviennent et aussi de ce qui me reste sur les bras. Paradoxalement alors que je n’aime pas le vert (sauf avec pas mal de bleu, tendant vers le vert canard par exemple), j’utilise beaucoup de cartes vertes et par contre, à part sur la double page Constance ci-dessus, le rose n’est pas à la fête et du coup, j’ai bien trop de cartes roses, et je ne vois pas comment les utiliser sauf en les travaillant en carterie.

3°/ Organisation!

Approche thématique du contenu des kits

D’abord : le contenu d’un kit.

On reçoit tous les mois des petites cartes, des grandes cartes (nettement moins) , un alphabet autocollant en général, un petit set de tampon (je reste perplexe sur celui d’octobre alors qu’en principe, je les adore) et des babioles toujours très adorables (ça peut être des décalcomanies, des trombones, des petites étoiles, des wood veneers – beaucoup beaucoup de wood veneers dont je ne sais pas quoi faire – des sequins, des petits rouleaux de masking tape, des badges,  etc… tout n’y est pas forcément en même temps). Le tout est bien emballé dans une petite boîte cartonnée et arrive en France avec 15 jours de retard sur la sortie, je ne me plains pas du délai de livraison mais le kit arrive un peu tard pour je ne m’affole à sa sortie.

PL storage

 

 

Quand je reçois mes kits, je les dispatche directement (ou presque) entre les boîtes.

Au départ, j’ai mis des post-it dessus (pour ne pas abîmer les jolies boîtes) et puis j’ai saisi mon marker et écrit dessus : CARDS , CARDS#2, STUFF, STUFF#2, ALPHAS et SC STAMPS, bon bref, les cartes, encore les cartes, les trucs et encore les trucs, les alphabets et les tampons Studio Calico!

Mon seul souci : l’excès de matériel. Les choses s’accumulent dans la mesure où mon rythme n’est pas hebdomadaire mais plutôt champêtre. Le nombre de cartes que j’ai étalées en éventails colorés en atteste… deux boîtes de cartes sont déjà remplies! Je ne sais pas très bien comment écouler tout cela d’autant que mes pages sont tout de même très simples et que j’utilise peu d’embellissements. J’en prend une partie pour mes cartes, mais c’est loin de tout consommer. Du coup, je pense à faire une pause dans l’abonnement histoire de ne pas me retrouver submergée.

Pour info, on reçoit maintenant le kit dans des boîtes moins solides que celles que j’ai photographiées là et que je conserve précieusement.

4°/ Mise en application, outre la double page dont je suis quand même hyper fière et que j’ai montrée en  premier, voici ce que ça peut donner.

PL 1

Le post-it n’était pas destiné à rester là, sauf que je n’ai pas envie de refaire la liste et que finalement, j’aime bien comme ça! Comment ça je n’ai pas coché la case qui dit que j’étais trop contente d’être là bas? ben, oui, ça date des vacances de Pâques, ce n’est pas tout à fait fini, mais le journaling est fait et je suis pas stressée.

 

P1120712 P1120713

D’un côté et de l’autre. Ce que j’aime dans ce système c’est que les tickets ou encore bracelets (en orange ci-dessus) et autres dépliants qu’on trouve un peu partout et que j’ai toujours conservés peuvent se glisser dedans.

Les cartes sont un peu personnalisées mais vraiment, c’est le strict minimum. A noter que la petite carte ‘la science c’est génial » porte un texte imprimé « love never ends » … on va donc dire que c’est l’amour pour la science qui ne finit jamais, pirouette cacahuète!

 

 

P1120715

Mon petit cycliste en action et en attente d’action, là encore, j’ai flouté le texte et là encore il était resté au crayon.

 

P1120716

 

En terme d’organisation et d’efficacité, voici des pochettes que j’aime bien : cela permet de mettre 12 photos en tout et éventuellement de substituer une petite carte à la photo ici ou là.

Il m’arrive de mettre d’un côté les photos en format portrait et de ne pas hésiter au verso  à n’avoir que des formats « paysage », ça nécessite de tourner la tête ou l’album mais j’ai déjà mentionné la problématique n° 1 de ce système de pochettes : caser toutes les photos. En effet, je ne prends pas intentionnellement que des photos en format portrait ou paysage. Je ne réfléchis pas à cela en amont, je fais les photos comme j’en ai envie et ensuite, j’avise.

Si on revient sur la toute première double page « Constance », c’est la pochette de gauche qui me convient le mieux, un peu à la verticale, un peu à l’horizontale et hop, tout le monde trouve sa place. Mais ces pochettes sont moins rentables en terme de rangement de photos.

 

P1120717

Voici ma dernière page au jour d’aujourd’hui. Elle ressemble à un pot pourri.

Je suis relativement satisfaite de la tarte, des tomates et du sandwich mémorable qui se répondent, en revanche, le gastéropode n’a rien à faire là. Il sera sans doute déplacé lors de la prochaine fournée de photos quand je réfléchirai à la suite. La carte en haut se retrouve avec son texte dans le mauvais sens car de l’autre côté, elle est dans le bon sens et que bien souvent les cartes de journaling présentent la possibilité de se mettre verticale ou horizontale, pour l’instant, je la laisse comme cela, j’ai même fait le journaling dessus mais on peut aussi la recouvrir d’une autre carte plus adaptée, cela dit, ici les rappels de rouge et de jaune me plaisent assez.

Nous sommes fin octobre, je n’ai pas commandé de nouvelles photos, il faudra que je commande : Août, Septembe et Octobre, mais pour l’instant rien ne presse, je n’ai pas tant de chose à mettre dans l’album

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

Keep calm and eat lunch!

A bientôt.

Et si vous êtes arrivés là et que vous avez envie de répondre, voici la question du lundi :

Cela vous dérange d’avoir de l’anglais dans vos PL? (sur les cartes et les tampons).

 

Advertisements

3 commentaires

    • Oui, tu as raison, et pour moi, c’est la solution pour tenir mes albums à jour alors que j’avais des années de retard, et aussi une bonne excuse pour me fournir du matériel…

      • Tiens donc j’ai également des années de retard… je ne sais pas ce qu’il me faudrait, certainement un grand coup de pied au derrière !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s