Colette Patterns et le Curvy Sewing Collective, oh yeah!

Vous aussi, vous avez remarqué?

p'tites nanas

– les filles que l’on voit dans les magasines sont minces

– les catalogues de vente par correspondance présentent leur modèles sur des filles minces (et moi, je fais comment pour me rendre compte du tombé du vêtement trop joli en 36 si je l’achète en 44?)

– les marques de patrons de couture présentent leurs modèles sur des filles minces la plupart du temps. J’en profite ici pour crier un grand merci à Eléonore Klein (Deer and Doe) qui a des modèles qui sont des filles avec des formes et qui fait des patrons en conséquence ou inversement : choisit ses modèles pour porter des vêtements bien pensés pour les filles avec des formes. Mais parfois on peut se demander si les personnes qui pensent les patrons ont envisagé qu’une partie de la population qui coud pouvait avoir des hanches ou de la poitrine.

Sur le peu de patrons que j’ai pu coudre, je suis toujours sur la dernière ligne des tailles, c’est plus facile pour couper, mais au-delà, il faut rentrer dans des modifications que je ne serais d’ailleurs pas capable de mettre en oeuvre au jour d’aujourd’hui – je connais les principes des FBA ici chez Annie Coton  mais je ne suis pas prête. Burda, Burda… je ne suis pas prête non plus! Les seuls patrons que j’ai cousus pour l’instant pour lesquels il y avait des tailles au-delà de la mienne étaient Anna Dress et Archer Shirt, chez D&D je suis entre deux ou trois tailles et je bidouille, vous l’aurez compris :aux hanches.

Entendons nous bien, je n’ai rien dans l’absolu contre le fait d’être mince, je ne veux pas déclarer une guerre sur ce sujet, j’estime qu’on est comme on est et voilà. Il se trouve que même lorsque j’étais mince, il y a longtemps, j’avais toujours les mêmes hanches et une cambrure qui faisaient que beaucoup de vêtements n’allaient pas. L’avantage de les coudre moi-même est de pouvoir corriger ces défauts, mais au départ, j’ai besoin d’un patron pour me guider. J’ai aussi appris à éviter certaines formes qui ne passent tout simplement pas (on oublie la jupe plissée, par exemple).

Et il se trouve qu’hier en allant jeter un coup d’oeil chez Colette (pour aller voir le tuto sur la fermeture éclair), je me suis arrêtée en cours de route…. oh un nouveau patron, voire deux nouveaux patrons (au passage, tout le monde se met au jersey!)….. et oh…. quoi à côté de la fille mince, il y a une fille pas mince! yeah! yeah! yeah!

En principe, je me ne pose pas trop de question à ce sujet, mais il se trouve que j’ai en effet commandé quelques petites choses sur un site de vente par correspondance il y a quelques temps (je n’ai pas le temps de tout coudre) et que l’idée m’était venue à l’esprit qu’un modèle un peu plus dodu de temps en temps ne ferait pas de mal, juste pour se rendre compte du tombé de la coupe, c’est tout. Je suis une visuelle sans imagination autant dire que je ne sais pas extrapoler un 36 en 44.

Dans la foulée, il y a aussi cet article sur le blog de Colette : The Curvy Sewing Collective

et ici aussi 

Eh bien, ça m’a mis de bonne humeur, et je voulais juste partager cette bonne humeur.

Et pour être juste avec tout le monde, je sais que les filles de petit gabarit galèrent aussi de ne pas trouver des patrons qui sont plus petits et doivent les modifier à l’inverse. Un petit article qui vous prouvera que j’aime tout le monde et que je lis tout cela avec attention, chez The Tiny Tailoress. Cet article m’a d’ailleurs ouvert les yeux sur le problème comme quoi : quand on ne vit pas une situation de l’intérieur, c’est parfois difficile de se faire une idée.

Keep calm and drink tea.

 

Yesterday, I was delighted to find out that Colette has CURVY models for their two new patterns! 

I had been unhappy for a few days because I had wanted to buy some clothes on the internet but the girls wearing them were too slim for me to picture how the clothes would suit or not suit me.

Apart from the Anna Dress pattern and the Archer Shirt pattern that have bigger sizes than mine, I always choose the biggest size on all my other patterns…  and I sometimes wonder if the designers of some patterns can even imagine a girl could have bigger hips or boobs.

By the way, I must thank Eleonore Klein ( Deer and Doe patterns) who does imagine that a girl has hips and boobs and takes that into account when designing her clothes, even her models have lovely curves here and there.

Apart from the new patterns, here and here , there is also a post on their blog about The Curvy Sewing Collective and here as well.

Just wanted to share.

A bientôt.

herisson

Je vous laisse avec notre petit visiteur d’hier…. 😉

Look who I found in my garden yesterday….;-)

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s